Classement demis de sureté 2018

#1 Minkah Fitzpatrick-Alabama- 6’1, 201 lbs

Statistiques 2017: 60 plaqués, 8 pour perte, 1 interception, 1 échappé force

Fitzpatrick est classé comme demi de coin et je ne comprends pas vraiment pourquoi. Il est clairement un demi de sureté dans le style de Malcom Jenkins. Il est tout simplement trop versatile pour être seulement demi de coin. De plus, je ne crois qu’il soit assez athlétique pour être demi de coin à 100%. Un bon coordonateur défensif l’utilisera de façon intelligente car il est toujours autour du ballon et est un excellent plaqueur.

Prédiction : Top 10 pick

#2 Derwin James-Florida State-6’3, 215 livres

Statistiques 2017: 84 plaqués, 5.5 pour perte, 2 interceptions, 1 touché

On a cloné Kam Chancellor. Derwin James est un athlète d’exception qui peut jouer partout à la défensive. Quand je dis partout, je veux dire que Florida State l’a déjà mis comme ailier défensif et il a obtenu 4.5 sacks à sa première saison. Le pire est qu’il est encore en train d’apprendre car il n’a joué que 2 matchs en 2016 dû à une blessure. Il peut être un All-Pro pour des années et transformer une défensive.

Prédiction : Top 15 pick

#3 Ronnie Harrison-Alabama-6’3, 214 livres

Statistiques 2017: 74 plaqués, 4.5 pour perte, 3 interceptions

On peut voir qu’Alabama avait du talent cette année. Le coéquipier à Minkah Fitzpatrick n’est pas aussi bon mais il n’est pas loin. Il n’est pas autant versatile ou discipliné que Minkah mais il fait le travail. Il a une petite tendance à être trop agressif et manqué un plaqué mais en général il est en bonne position.

Prédiction : Début de 2ème ronde

#4 Justin Reid-Stanford- 6’1, 204 livres

Statistiques 2017: 94 plaqués, 6.5 pour perte, 5 interceptions

Reid est un joueur très versatile avec peu de failles. Il a été très productif l’année dernière avec beaucoup de plaqués. Il n’est pas le plus physique mais il conteste les passes. Il est un athlète supérieur qui peut rattraper une mauvaise passe et faire des plaqués dans le jeu au sol.

Prédiction : 2ème ronde

#5 Marcus Allen-Penn State- 6’2, 202 lbs

Statistiques 2017: 71 plaqués, 4 pour perte, 1 interception

Allen a été extrêmement productif durant sa carrière avec 320 plaqués en 4 ans. Par contre, il n’a eu qu’une interception. Je l’aime parce qu’il apporte beaucoup d’agressivité. Cela peut lui coûter en couverture mais c’est un demi de sureté qui contribuera beaucoup dans le jeu au sol. En début de carrière, il pourra contribuer dans les unités spéciales et travailler fort.

Prédiction : 3-4ème ronde

 

Classement demis de coin 2018

#1 Denzel Ward-Ohio State- 5’10, 191 livres

Statistiques 2017: 37 plaqués, 15 passes défendues, 2 interceptions

Ward est un athlète d’exception capable de courir avec n’importe quel receveur. Malgré son petit physique, il est capable de jouer du press et de faire un bon plaqué. Il possède un excellent jeu de pieds et sera capable de couvrir en homme à homme. Il aura un peu de difficulté contre les plus gros receveurs de la ligue donc sa place se situe peut être comme nickel corner mais on peut s’attendre à ce qu’il domine à cette position.

Prédiction : Top 10 pick

#2 Joshua Jackson- Iowa- 6’1, 192 livres

Statistiques 2017: 48 plaqués, 18 passes défendues, 8 interceptions

Jackson a connu une saison assez incroyable avec 8 interceptions dont 2 ramenés pour un touché. Il a démontré une capacité constante à être autour du ballon et faire le jeu. À 6’1, il possède de long bras et la capacité de jouer le ballon à son point le plus haut. Un fait un peu inquiétant, il n’a été partant que pour 14 matchs. Son manque d’expérience pourrait lui coûter en début de carrière mais il possède les capacités pour être un très bon partant dans la ligue.

Prédiction : Début de 1ère ronde

#3 Isaiah Oliver-Colorado- 6’1, 190 livres

Statistiques 2017: 26 plaqués, 12 passes défendues, 2 interceptions

Oliver a le même physique que Jackson mais est possiblement un peu moins athlétique. Il semble aussi être un peu moins actif lors de jeux au sol. Il est un peu plus un projet que Ward et Jackson mais possède le plafond le plus haut de ces trois.

Prédiction : Fin 1ère ronde

#4 Mike Hughes-Central Florida- 5’11, 191 livres

Statistiques 2017: 49 plaqués, 11 passes défendues, 4 interceptions

Hugues a seulement passé 1 saison comme partant. On aurait aimé le voir revenir à l’école pour une autre année. Physiquement, il est semblable à Ward avec une bonne dose physique lors de press coverage. Par contre, il n’est pas aussi vite et devra jouer avec plus de prudence. Il bénéficiera d’un bon coach ou d’un bon mentor pour l’aider à apprendre le jeu mais il est un très bon athlète.

Prédiction : Fin 1ère-Début 2ème ronde

#5 Carlton Davis-Auburn- 6’1, 203 livres

Statistiques 2017: 34 plaqués, 10 passes défendues, 1 interception

Davis est le plus gros demi de coin de mon top 5 et il est celui le mieux outillé pour faire face aux Alshon Jeffery de ce monde. Il a les compétences pour rediriger les tracés à la ligne et déranger le timing d’une offensive. Par contre, il a tendance à prendre plusieurs pénalités.

Prédiction : 2ème ronde

Classement secondeurs 2018

#1 Tremaine Edmunds-Virginia- 6’5, 250 lbs

Statistiques 2017 : 108 plaqués, 14 plaqués pour perte, 3 échappés forcés

Il ne devrait pas exister des êtres humains comme Tremaine Edmunds. Une combinaison de poids, vitesse et grandeur comme lui est tout simplement du jamais vu. Edmunds peut jouer partout dans une défensive et ne sera pas inconfortable. Il est assez gros pour faire face à des joueurs de ligne offensive et assez rapide pour couvrir des porteurs et receveurs. On ne peut pas vraiment se tromper avec ce joueur et il sera repêché très haut.

Prédiction : Top 10 pick

#2 Roquan Smith-Georgia- 6’1, 225 lbs

Statistiques 2017 : 137 plaqués, 14 plaqués pour perte, 1 échappé forcé

Bien qu’il a joué comme secondeur à l’intérieur à Georgia, je crois que Roquan Smith sera à son meilleur comme secondeur du côté court. À 225 livres il est un peu petit pour faire face à des gardes. Par contre, il est très bon sur le blitz et est à son meilleur en poursuite. C’est exactement ce qu’il pourra faire du côté court. Il crée des jeux et ne manque pas beaucoup de plaqués. Il est instinctif et est capable de mener une défensive comme il l’a fait à Georgia.

Prédiction : 1ère moitié de 1ère ronde

#3 Rashaan Evans-Alabama- 6’3, 234 lbs

Statistiques 2017 : 74 plaqués, 13 plaqués pour perte, 1 échappé forcé

Parlant de meneur défensif, Rashaan Evans a mené la meilleure défensive au pays l’année dernière. Je le vois comme un solide secondeur intérieur car il est très physique et se défait bien des blocs. Il plaque comme une tonne de brique et possède la vitesse pour rattraper certains porteurs de ballon. Il a le potentiel d’être un partant rapidement.

Prédiction : Fin 1ère ronde

#4 Leighton Vander Esch- Boise State- 6’4, 240 lbs

Statistiques 2017 : 141 plaqués, 8.5 plaqués pour pertes, 3 interceptions, 4 échappés forcés

Ses statistiques sautent aux yeux mais son physique aussi. Il semble être un joueur complet qui est capable de lire le jeu, mettre de la pression et faire des jeux en couverture de passe. Le fait qu’il a joué dans une moins bonne conférence lui fait mal un peu mais son transfert à la grosse ligue sera fluide et il sera en mesure de faire les mêmes jeux après une année d’adaptation.

Prédiction : 2ème ronde

#5 Malik Jefferson-Texas- 6’3, 240 lbs

Statistiques 2017 : 110 plaqués, 10 plaqués pour perte

Jefferson était considéré comme un des meilleurs joueurs à sa position l’année dernière mais il a un peu régressé en 2017. Il n’est pas très instinctif et se fie sur ses qualités athlétiques pour faire le jeu. Cette tendance pourrait lui nuire contre des joueurs plus athlétiques que lui. Il possède le physique de l’emploi et peut devenir un Jordan Hicks avec du coaching de qualité.

Prédiction : Fin 2ème ronde

Classement plaqueurs défensifs 2018

La classe des plaqueurs défensifs est excellente cette année. Il y a talent, profondeur et variété. Vita Vea fait penser à Haloti Ngata tandis que Maurice Hurst rapelle Aaron Donald. Il y aura plusieurs partants de qualité à cette position provenant de cette classe.

#1 Vita Vea-Washington- 6’4, 347 lbs

Statistiques 2017 : 43 plaqués, 5.5 plaqués pour perte

Performance du combine : 5,10 secondes au 40 verges, 41 répétitions au bench press

Vea est un des joueurs les plus imposants cette année et est  athlétique pour son poids.  Il jouait sur l’unité de botté de dégagement à Washington, ca vous donne une idée. Vea sera à l’aise comme nose dans une 3-4 ou un technique 1 dans une 4-3 sans problème. Il occupera deux bloqueurs en tout temps et ne se fatiguera pas au courant de la partie. Il devra probablement sortir sur les jeux de passes évidents car il est puissant mais pas incroyablement explosif donc il ne se rendra pas au quart très souvent.

Prédiction : Top 15 pick

#2 Da’ron Payne- Alabama- 6’2, 311 lbs

Statistiques 2017 : 53 plaqués, 1 plaqué pour perte, 1 interception

Performance du combine : 4.95 secondes au 40 verges

Payne s’est illustré lors du College Football Playoff avec deux gros matchs contre des adversaires de qualité. Ses statistiques ne sautent pas aux yeux mais il rendait la vie beaucoup plus facile à ses coéquipiers à Alabama. Il est très compact et ne possède pas beaucoup de gras pour un gars de 310 lbs. Il est capable d’être très bas et est très difficile à repousser.

Prédiction : 2ème moitié de 1ère ronde

#3 Taven Bryan-Florida-6’4, 291 lbs

Statistiques 2017 : 37 plaqués, 6 plaqués pour perte

Performance du combine : 4.98 secondes au 40 verges, 35 pouces au saut vertical

Bryan possède un beau potentiel et c’est pourquoi il est à cette position. Par contre, il va demander du travail dans la salle de film et pendant les pratiques. Il est très athlétique pour un gars de son poids et est capable de dominer avec ses instincts. Par contre, il a tendance à manquer de discipline et ne pas occuper son gap de la bonne façon. Il devra être bien coaché pour développer son plein potentiel.

Prédiction : Fin 1ère ronce

#4 Harrison Phillips- Stanford- 6’4, 307 lbs

Statistiques 2017 : 98 plaqués, 17 plaqués pour perte, 2 échappés forcés

Performance du combine : 42 répétitions au bench press, 5.21 secondes au 40 verges

Quand on parle de productivité, on pense à Harrison Phillips. Il était tout simplement partout sur le terrain pour Stanford. Un peu léger à 307 livres, il compense par une excellente technique et une vision du jeu exceptionnelle. Il n’est pas le plus gros ou plus vite mais il fait la job comme on dit. Un joueur très sûr avec qui on n’aura pas de problème. On a aussi appris qu’il a un passé de lutteur collégial ce qui lui permet de bien utiliser ses jambes pour pousser et baisser son centre de gravité. Son combine lui a également permis de démontrer une force/endurance impressionnante avec le meilleur résultat au bench press toute position confondues.

Prédicition : début de 2ème ronde

#5 Maurice Hurst- Michigan- 6’2, 282 lbs

Statistiques 2017 : 59 plaqués, 13 plaqués pour perte, 1 échappé forcé

Hurst est une version moins bonne d’Aaron Donald. À 282 livres, il est clairement petit pour la position mais on ne le voit jamais en train de se faire brasser. Il est très rapide et mets ses mains à l’intérieur du joueur de ligne et est en mesure de bien travailler sur sa position. Il pourra ajouter de la vitesse à une ligne et être présent sur les trois essais.

Fait à noter, Hurst n’a pu participer au combine dû à une situation médicale découverte lors des examens. Il y aurait une anomalie avec son cœur. Cela ne veut pas dire que son avenir professionnel est compromis car Nick Fairley et Star Lotulelei avait eu le même diagnostic. Cette nouvelle pourrait le faire chuter un peu dans le repêchage par contre.

Prédiction : Début 2ème ronde

Classement ailiers défensifs 2018

#1Bradley Chubb-N.C. State- 6’4, 269 lbs

Statistiques 2017 : 72 plaqués, 10 sacks, 1 échappé forcé

Performance du combine : 4.65 secondes au 40 verges, 36 pouces au saut vertical

Chubb représente le prototype du defensive end complet. Il est assez fort pour être efficace contre la course et assez athlétique pour se rendre au quart-arrière. Ses deux dernières saisons ont été très productives avec 10 sacks dans chacune d’elles et 54 plaqués pour perte au total. Très impressionnant. Il n’est pas Myles Garett mais il est un partant dès le premier jour du camp d’entraînement et il améliore le niveau de jeu de ses coéquipiers par son éthique de travail et son effort. Un des joueurs les plus sures du repêchage selon moi.

Prédiction : Top 5 pick

#2 Harold Landry-Boston College- 6’3, 252 lbs

Statistiques 2017 : 38 plaqués, 5 sacks (en 8 parties)

Performance du combine : 4.64 secondes au 40 verges, 36 pouces au saut vertical

Landry avait connu une saison 2016 monstre avec 16.5 sacks et 7 échappés forcés. La saison 2017 a été plus difficile dû à des blessures. Landry est un peu petit à 250 lbs mais possède de longs bras et une bonne technique. Sa capacité à mettre de la pression est indéniable et il donnera des maux de têtes aux plaqueurs adverses. Son talent est impressionnant mais il devra apprendre à jouer contre des gars beaucoup plus forts que lui. Néanmoins, mettre de la pression sur le quart est une priorité pour toutes les équipes donc il sera sélectionné tôt.

Prédiction : Moitié de 1ère ronde

#3 Marcus Davenport-Texas San Antonio- 6’6, 264 lbs

Statistiques 2017 : 55 plaqués, 8.5 sacks, 3 échappés forcés

Performance du combine : 4,58 secondes au 40 verges, 124 pouces au saut horizontal

Davenport était un joueur peu connu avant que le processus du repêchage commence dû au fait qu’il joue pour une équipe qui a envoyé un grand total de 1 joueur dans la NFL. Physiquement, Davenport fait penser à Jadeveon Clowney. Il est extrêmement athlétique et fort et possède de très longs bras. Par contre, il manque de détails dans sa technique. Avec un bon entraîneur, il pourra se développer et a le potentiel de devenir dominant.

#4 Arden Key- LSU- 6’6, 238 lbs

Statistiques 2017 : 33 plaqués, 4 sacks, 1 échappé forcé

Key et Davenport se ressemblent beaucoup physiquement. Par contre, il y a beaucoup de questions à l’extérieur du terrain pour Arden Key. Il a échoué un test antidopage et est sous investigation pour une histoire qui n’a pas encore dévoilé. Pour ces raisons je crois qu’il descendra dans l’ordre de repêchage mais son talent est indéniable. Comme Harold Landry, sa saison 2016 a été impressionnante mais a vu une baisse de production en 2017. L’équipe qui le choisit prend un risque qui pourrait rapporter beaucoup. Je serais très prudent par contre car Randy Gregory est un exemple parfait d’un gars bourré de talent qui est tout simplement incapable de rester hors du trouble.

Prédiction : 3-4ème ronde

#5 Sam Hubbard- Ohio State- 6’5, 270 lbs

Statistiques 2017 : 42 plaqués, 7 sacks, 2 échappés forcés

Performance du combine : 6.84 au 3 cone drill (meilleur temps à la position)

Hubbard a fait parti de l’incroyable ligne défensive 2017 d’Ohio State. Avec ses coéquipiers Tyquan Lewis et Jalyn Holmes (les deux éligibles au repêchage aussi), il faisait la pluie et le beau temps. La question est s’il n’avait pas eu ce talent avec lui, aurait-il été aussi bon? Hubbard n’est pas le plus athlétique mais comme tous les d-lines qui se font coaché par Larry Johnson, il utilise très bien ses mains. Il est discipliné et ne se retrouve pas en mauvaise position. Je crois qu’il peut être un solide partant mais il n’aura probablement pas des saisons de 10 sacks et plus.

Prédiction : Moitié de 2ème ronde

 

Classement ailiers rapprochés 2018

#1 Dallas Goedert-South Dakota State- 6’5, 256 lbs

Statistiques 2017: 72 attrapés, 1111 verges, 7 touchés

Mon numéro 1 n’est pas sur toutes les listes mais après l’avoir vu jouer, je crois qu’il est le meilleur talent à sa position cette année. Il vient de connaître deux années très productives et semble posséder toutes les qualités athlétiques pour la NFL de 2018. On peut le considérer comme un tight end qui est plus un receveur mais il a démontré lors de ses parties qu’il est un bloqueur actif et technique. À 255 livres, il est en mesure de s’imposer au point d’attaque et de créer des brèches pour le porteur. Quand il court des tracés de passes, il démontre des qualités athlétiques qui rappellent Zach Ertz.

Prédiction : Début 2ème ronde

#2 Mike Gesicki-Penn State-6’5, 247 lbs

Statistiques 2017 : 57 attrapés, 563 verges, 9 touchés

Performance du combine : 4.54 secondes au 40 verges, 41.5 pouces au saut vertical

On parle ici du meilleur athlète à sa position cette année. Il semble attraper tout ce qui se trouve aux alentours de lui avec aisance. Il est en mesure de créer de la séparation face aux secondeurs de ligne et est trop fort pour un demi de sureté. Il est donc la définition du mismatch. Un point est faible est qu’il ne bloque pas très bien et manque de technique.

Gesicki a connu un combine incroyable alors qu’il a été le meilleur ailier rapproché dans pratiquement tous les tests. Cela est fort impressionnant mais il faut se rappeler qu’à Penn State, il n’était pratiquement jamais en trois points d’appui donc on peut pratiquement le considérer comme un receveur. Il devra apprendre à bloquer de façon adéquate.

Prédiction : Début de 2ème ronde

#3 Mark Andrews-Oklahoma-6’5, 254 lbs

Statistiques 2017 : 62 attrapés, 958 verges, 8 touchés

Une des cibles préférés de Baker Mayfield, Andrews a profité de 2017 pour gagner le trophée John Mackey pour le meilleur ailier rapproché en division 1.. Il possède un très bon gabarit et est capable de trouver les zones libres. Sa seule faiblesse serait sa vitesse qui n’est pas élite. Il me fait penser à Jason Witten.

Prédiction : Début 2ème ronde

#4 Hayden Hurst-South Carolina- 6’4, 250 lbs

Statistiques 2017 : 44 attrapés, 559 verges, 2 touchés

Performance du combine : 4.67 secondes au 40 verges, 120 pouces au saut horizontal

Hurst est un des rares ailiers rapprochés plus classiques. Il n’est pas incroyablement athlétique mais est en mesure de créer de la séparation. Plus important, il est un bon bloqueur donc une équipe qui se cherche un joueur capable de s’aligner en trois points d’appui sera satisfaite. Par contre, il ne pourra pas créer des jeux explosifs ou aller chercher le ballon au plus haut point. Avec Hurst, on sait ce que l’on a, ni plus, ni moins.

Prédiction : Fin 2ème ronde

#5 Dalton Shultz-Stanford- 6’5, 244 lbs

Performance du combine : 4.75 au 40 verges, 120 pouces au saut vertical

Stanford est reconnu pour sortir des ailiers rapprochés de qualité sur une base très régulière (Zach Ertz, Coby Fleener, Levine Toilolo, Austin Hooper). Shultz va espérer poursuivre cette tradition. Comme d’habitude, ils ne font rien d’incroyable, mais ils font leur boulot. Shultz est intelligent, possède de bonnes mains et est un bloqueur efficace. Tout ce qu’on veut à sa position. Ce n’est pas un choix qui fera sauter les fans de joie, mais il est complet.

Prédiction : 3ème ronde

Classement receveurs éloignées 2018

 

La classe de receveurs de cette année est très homogène. Il ne semble pas y avoir de joueur qui se démarque vraiment. Il est difficile de les différencier en termes de potentiel. Ne soyez donc pas surpris si les classements ne reflètent pas l’ordre dans lequel ils seront sélectionnés ou si un joueur de 4ème ronde devient le meilleur joueur de cette classe. Il y a du talent, mais rien qui saute aux yeux comme un Julio Jones ou A.J. Green. Comme d’habitude, on fait un survol du combine en format audio. Bonne écoute!

#1 Courtland Sutton-SMU-6’3, 218 lbs

Statistiques 2017: 68 attrapés, 1085 verges, 12 touchés

Performance du combine : 4.54 secondes au 40 verges, 6.57 secondes au 3 cone drill

Sutton est vraiment ce qu’on appelle un freak physiquement. Son physique rappelle beaucoup celui d’A.J. Green. Bien qu’il provienne d’une petite école ce qui a pour cause de ne pas avoir fait face à des demis de coins de qualité, je crois qu’il possède toutes les qualités pour être dominant au prochain niveau. On devra par contre s’attendre à une période d’adaptation à sa première année afin qu’il apprenne les nuances de la position.  La séparation entre lui et Ridley est mince mais je donne l’avantage au receveur format géant qui gagnera plus de batailles 1 contre 1.

Prédiction : Milieu de 1ère ronde

#2 Calvin Ridley-Alabama-6’0, 189 lbs

Statistiques 2017 : 63 attrapés, 967 verges, 5 touchés

Performance du combine : 4.43 secondes au 40 verges

En voyant les statistiques de Ridley, on peut se demander pourquoi il se retrouve si haut. Cela s’explique en majeur partie car l’offensive d’Alabama est extrêmement axée sur le jeu au sol. De plus, il est facile de voir que son quart-arrière possédait de nombreuses lacunes. Il faut donc essayer de voir Ridley pour ce qu’il peut devenir et non pour ce qu’il a fait. Je le vois comme une version un peu moins bonne d’Amari Cooper. Il est rapide et cours de bons tracés mais il aura de la difficulté contre des demis-défensifs physiques. Il devra développer un peu de force s’il veut être capable de battre le press coverage. Néanmoins, il est très dangereux sur les tracés verticaux.

Prédiction : Milieu de 1ère ronde.

#3 Christian Kirk-Texas A&M- 5’11, 200 lbs

Statistiques 2017 : 66 attrapés, 859 verges, 10 touchés, 2 bottés ramenés pour des touchés

Malgré le fait qu’il soit #3, je dois dire que Kirk est mon receveur préféré du repêchage cette année. Il a connu trois années très productives à Texas A&M et il est le receveur le plus polyvalent du repêchage. Dans la NFL, je crois que son poste régulier sera comme slot receiver mais il est capable de jouer partout. Les Aggies l’ont utilisé à toutes les sauces et il a répondu à l’appel à chaque fois. Lors de sa carrière, il a ramené 6 bottés de dégagement pour des touchés donc il ajoute une bonne valeur dans les unités spéciales. Malgré le fait qu’il soit en-dessous de 6 pieds, il est très fort des jambes et est capable de briser un mauvais plaqué sans problème. Selon moi, il est une meilleure version de Randall Cobb.

Prédiction : Fin de 1ère ronde-Début 2ème ronde.

#4 D.J. Moore-Maryland- 6’0, 210 lbs

Statistiques 2017 : 80 attrapés, 1033 verges, 8 touchés

Performance du combine : 4.42 secondes au 40 verges, 39.5 pouces au saut vertical

Moore et Christian Kirk se ressemblent beaucoup physiquement. Moore n’est pas un aussi bon retourneur de botté mais il est très rapide. À 210 livres, il est très solide et est capable de briser des plaqués. Je ne sais pas s’il aura la capacité d’évoluer comme receveur extérieur. Il sera peut-être plus à l’aise comme receveur intérieur avec ses capacités à porter le ballon et briser des plaqués sur de courtes passes.

Prédiction : 2ème ronde

#5 Deon Cain-Clemson- 6’2, 202 lbs

Statistiques 2017 : 58 attrapés, 734 verges. 6 touchés

Performance du combine : 4.43 au 40 verges, 6.71 secondes au 3 cone drill

Cain avait un bon momentum après la saison 2016. Plusieurs le voyaient comme un des meilleurs receveurs à venir. Par contre, il a fait un peu du surplace en termes de statistiques. Cela peut être dû au fait que Clemson avait perdu Desean Watson et que le nouveau quart-arrière n’avait pas les mêmes talents de passeur. Cain demeure néanmoins un receveur athlétique avec la capacité de courir de bons tracés verticaux. La précision de ses tracés pourrait être à améliorer par contre.

Prédiction : Fin 2ème ronde

Classements par position: Quarts-Arrière

Maintenant que le Super Bowl est terminé, on peut se tourner vers le repêchage 2018 de la NFL. Je vous présenterai mes classements par position pour les meilleurs espoirs. Ces classements sont basés sur mes observations personnelles et représentent mon opinion sur le potentiel des joueurs comme joueurs professionnels. Je vous invite à visiter le site www.draftbreakdown.com afin de visionner les ‘’game tapes’’ de chacun des joueurs présentés.

On débute cette semaine avec la position la plus glamour de chaque repêchage, les quarts-arrières. Le repêchage de cette année est particulièrement intéressant avec plusieurs joueurs très polarisants. Vu la forte demande de la NFL à cette position, on peut s’attendre à voir plusieurs d’entre eux partir très tôt dans la première ronde malgré leurs défauts. Je vous propose également un survol des performances du combine 2018 en format audio.

#1 Josh Rosen- UCLA- 6’4 226 lbs

Statistiques 2017: 283/452, 3756 verges,  62.6% de complétion, 26 touchés, 10 interceptions

Rosen est le passeur qui est le plus prêt à faire le saut dans la grande ligue. Il possède une motion pratiquement parfaite et a joué dans un système offensif de type pro à UCLA. Son ancien coach, Jim Mora n’avait que de bons mots pour Rosen. Malgré le fait qu’UCLA n’avait pratiquement aucun joueur offensif de qualité pour l’entourer, Rosen a tout de même été en mesure de produire offensivement ce qui est toujours un point positif pour un jeune quart. Il est capable d’augmenter le niveau de jeu de ses coéquipiers par ses bonnes décisions et sa vision du jeu. En termes de qualité pour un quart-arrière NFL, Rosen possède les meilleurs attributs de tous les quarts du repêchage.

Le californien n’est pas sans faille par contre. Il n’a pas démontré une durabilité inspirante lors de ses trois saisons à UCLA. En 2016, il n’a joué que 6 matchs avant de subir une blessure à l’épaule qui a mis fin à sa saison. Cette année, une commotion cérébrale l’a empêché de jouer son match de bowl. À 218 livres, il ne démontre pas le physique durable d’un Carson Wentz ou Ben Roethlisberger. Il ne possède pas une très bonne mobilité donc il ne faut pas s’attendre à ce qu’il sorte de la pochette et produise des jeux, ce qui est une qualité de plus en plus enviable dans la NFL de 2018. D’ailleurs, la majorité des autres quart-arrières du repêchage sont de bien meilleures athlètes que Rosen. Aucun d’eux ne possède ses talents de passeurs. Dernier petit point d’interrogation sur Rosen, on entend dire qu’il ne serait peut-être pas passionné par le football. Il était un ancien joueur de tennis mais a dû arrêter pour cause d’une blessure chronique. Le football était donc son deuxième choix. Ce détail pourrait décourager certaines équipes de confier leur futur à un joueur qui n’a peut-être pas sa tête 100% au football.

Prévision: Top 5 pick

#2 Sam Darnold-USC- 6’4 220 lbs

Statistiques 2017: 303/480, 4143 verges. 63.1% de complétion, 26 touchés, 13 interceptions

Un autre quart-arrière de la Californie, Darnold avait fait écarquiller bien des yeux à la fin de la saison 2016 avec un match incroyable contre Penn State lors d’un bowl de fin de saison. Malheureusement, la saison 2017 a été en montagnes russes pour le #14 des Trojans.  Il a dû composer avec plusieurs départs pour la NFL de joueurs clés et des blessures sur la ligne offensive. Darnold possède un excellent bras et est en mesure de sortir de la pochette et gagner des premiers jeux par la course. Il semble bâti solidement et est capable d’encaisser les solides plaqués. Durant la dernière saison, il a été capable du meilleur comme du pire. Un point qui semble revenir souvent est le nombre de revirements. Non seulement lance-t-il plusieurs interceptions, mais il a de la difficulté à garder le ballon dans ses mains lorsqu’il y a de la pression sur lui. Cette faiblesse a été mise en évidence à la télévision nationale lors du dernier match de la saison contre Ohio State. Face à une ligne défensive de niveau NFL, Darnold a commis 3 coûteux revirements. On se demande donc si c’est quelque chose qui peut être enseigné ou si c’est un aspect que les équipes devront composer avec.

Malgré ces défauts, Darnold est capable de mettre le ballon n’importe où de créer des jeux avec un rien. Personnellement, j’aurais aimé le voir rester à USC une autre année afin d’améliorer certains aspects comme sa prise de décision et son jeu de pieds. Néanmoins, on peut comprendre le jeune homme de vouloir capitaliser sur un engouement certain autour de lui. L’équipe qui le repêchera devra user de jugement afin de bien gérer sa progression. Si les Browns le repêchent, je serais inquiet alors qu’ils ont prouvé à maintes reprises qu’ils n’ont aucune idée comment gérer un jeune quart en développement.

Prédiction: Top 5 pick

#3 Josh Allen- Wyoming- 6’5, 237 lbs

Statistiques 2017: 152/270, 1812 verges, 56% de complétion, 16 touchés, 6 interceptions

Si on avait à créer un moule pour le quart-arrière parfait, on prendrait Josh Allen pour le faire. Le jeune homme semble fait pour jouer la position de quart. Il possède un bras qui rivalise les Matthew Stafford de ce monde et est un athlète comparable à Carson Wentz. Les questions pour Allen se situent au niveau de la précision. Bien qu’il soit capable de placer le ballon n’importe où sur le terrain, il ne le fait pas avec assez de constance. Par contre, les statistiques ne disent pas tout sur un joueur et il faut faire attention à porter un jugement hâtif. Lorsqu’on voit Josh Allen jouer, oui il a tendance à manquer de précision mais à Wyoming, on peut s’entendre sur le fait qu’il n’est pas entouré de talent NFL. J’ai vu plusieurs passes de touché être échappé et d’autres jeux où il n’y a tout simplement personne qui se démarque. Allen était clairement le meilleur joueur sur le terrain mais ne se faisait pas aider par moments.

Lors du Senior Bowl du 27 janvier dernier. Allen a connu un début de match difficile mais a découpé la défensive en deuxième demie avec plusieurs passes qui demandaient beaucoup de touche, un aspect sur lequel il est critiqué. Selon les observateurs, il a progressé tout au long de la semaine et semble apprendre très vite, un point positif. Allen possède toutes les qualités pour devenir un quart-arrière partant et peut-être même dominant. La question est: combien de temps cela prendra t-il? L’équipe qui le repêche doit donc avoir un bon plan de développement. Je peux certainement voir une équipe en dehors du top 10 faire un échange pour aller le chercher et le développer.

Prédiction: Top-10 pick

#4 Baker Mayfield-Oklahoma-6’1, 215 lbs

Statistiques 2017 : 285/404, 4627 verges, 70% de complétion, 43 touchés, 6 interceptions

Mayfield est probablement le quart-arrière le plus polarisant de cette classe. Plusieurs l’aiment, plusieurs le détestent. En regardant ses statistiques, vous seriez enclin à me traiter de débile de le mettre derrière Josh Allen. Il est vrai que les verges et la quantité de touchés sont impressionnantes, mais cela ne transfère pas toujours dans la NFL. En fait, plusieurs QBs issus d’un système spread ont une transition difficile dans la grosse ligue. Baker possède des qualités de leader indéniables et il est un compétiteur très intense. Ces sont des choses qu’on ne peut coacher. Par contre, sa grandeur et ses qualités athlétiques vont peut-être faire fuir quelques directeurs généraux.

Le petit quart-arrière d’Oklahoma a un parcours assez particulier. Il est ce qu’on appelle un walk-on, c’est-à-dire un joueur qui n’a pas reçu de bourse d’étude d’un collège. Il a commencé sa carrière à Texas Tech pour être ‘’forcé’’ de transférer à cause de Patrick Mahomes qui lui a volé le poste de partant. Il a ensuite été à Oklahoma et a volé un poste à son tour et il l’a gardé pour le restant de sa carrière. On peut se demander comment un quart-arrière qui n’a pas attiré l’attention d’aucun coach NCAA se débrouillera dans la NFL. Mayfield est très précis et est capable de créer des jeux avec rien. Des analystes le comparent à Russell Wilson mais il faut comprendre qu’il n’est vraiment pas le même genre d’athlète. Un point qui m’inquiète est son manque de maturité. Il semble avoir tendance à faire des conneries de façon assez régulière comme faire des gestes obscènes sur les lignes de côté ou tenter  de s’enfuir de la police. Lorsqu’une équipe veut un quart-arrière de franchise, je crois qu’on veut un jeune homme avec une discipline afin de montrer l’exemple à ses coéquipiers, je ne crois pas que Baker à cette étoffe, du moins pas tout de suite. Par contre, ça ne prend qu’une équipe pour l’aimer et je crois qu’il ne sortira pas de la première ronde.

Prédiction : Deuxième demie de première ronde (15-32)

#5 Lamar Jackson-Louisville-6’2, 216 lbs

Statistiques 2017 : 254/430, 3660 verges, 59% de complétion, 27 touchés, 10 interceptions

1600 verges au sol, 18 touchés par la course

Jackson est clairement le ‘’wild card’’ de cette classe de quart-arrières 2018. Gagnant du trophée Heisman en 2016, il est un athlète élite avec un bras canon et la capacité de s’échapper de n’importe quel joueur. Par contre, son style de jeu peut être inquiétant dans la NFL et peut rappeler Robert Griffin. Le style de Jackson est vraiment basé sur la course mais à 211 livres, il n’a pas le physique pour prendre des coups à répétition. Je crois qu’il sera repêché en 2eme ronde par une équipe qui veut avoir un projet de développement. Avec ses qualités athlétiques, il est vraiment capable de donner des maux de têtes à une défensive. Il doit travailler sur son jeu de pieds et sa précision qui ne sont pas au niveau NFL encore. Si quelqu’un vous dit qu’il devrait transférer comme receveur de passes, donnez une bonne claque à cette personne, il est clairement fou.

Prédiction : Début 2ème ronde

Classements porteurs de ballon 2018

Je vous présente mon classement et analyse des porteurs de ballon. On est vraiment choyé avec une classe bourrée de talent. C’est une bonne année pour repêcher un porteur. Comme toujours, je vous présente mon survol des performances du combine en format audio suivi de mes classements en version texte.

#1 Saquon Barkley-Penn State-6’0, 233 lbs

Statistiques 2017 : 217 portées, 1271 verges, 18 touchés

Performance du combine : 4.40 secondes au 40 verges, 29 répétitions au bench press, 41 pouces au saut vertical

Depuis 3 ans, on est choyés avec des porteurs élites comme Leonard Fournette, Ezekiel Elliott et Todd Gurley. Cette année ne fait pas exception et je crois que Barkley est le meilleur d’entre tous ces joueurs. Il possède vraiment tous les attributs nécessaires pour un porteur NFL. Sa vitesse est élite et ses mouvements latéraux brisent des chevilles. Il est un bon receveur et est capable de retourner des bottés pour des touchés. Les Browns possèdent deux sélections dans le top 4 et je crois qu’ils doivent sélectionner ce joueur d’impact s’ils veulent amener une étincelle à leur offensive stagnante des dernières années. Un point positif pour Barkley est qu’il n’a pas été abusé par son coordonateur offensif. On voit certains porteurs vedettes avoir 350-400 portés par année ce qui peut avoir un impact négatif dans la NFL. Leonard Fournette a déjà des bobos un peu partout mais ce ne devrait pas être le cas de Barkley qui n’a jamais eu 300 portées en une saison donc l’équipe qui le sélectionne obtient un porteur en santé. Si Barkley possède une faiblesse c’est qu’il hésite un peu trop dans le champ-arrière par moments mais il est tellement athlétique qu’il peut s’en sauver.

Prédiction : Top 5 pick

#2 Derrius Guice-LSU-5’10, 224 lbs

Statistiques 2017 : 237 portées, 1251 verges, 11 touchés

Performance du combine : 4,49 secondes au 40 verges

Parlant de Leonard Fournette, son successeur à LSU n’est pas piqué des vers. Guice ne possède pas le physique de Fournette mais il possède certainement son agressivité. C’est un porteur très physique qui finit toujours ses courses avec puissance. Ses statistiques ne sautent pas aux yeux mais il était l’offensive de LSU à lui seul. Dans la SEC, un jeu au sol n’est pas assez, il faut du support aérien et Guice n’en avait pas. Il y a des questions sur son habilité à attraper le ballon car il n’a accumulé que 124 verges l’année dernière. Il n’est peut être pas un ‘’3 down back’’ ce qui diminue sa valeur un peu. Néanmoins, il est très talentueux et ajoutera du chien à une attaque au sol.

Prédiction : Début 2ème ronde

#3 Sony Michel- Georgia- 5’11, 214 lbs

Statistiques 2017 : 156 portées, 1227 verges, 16 touchés

Performance du combine : 4.54 secondes au 40 verges, 22 répétitions au bench press

Certains voient Nick Chubb comme le meilleur porteur de Georgia mais selon moi ce n’est même pas proche, Michel est de loin supérieur. Ceux qui ont vu les matchs contre Alabama et Oklahoma en séries ont pu voir que Michel se démarque par sa vision et sa vitesse. Il est en mesure de gagner des verges lorsqu’il n’y a pas de trou et sortir de longs jeux lorsqu’il y en a. Avec une moyenne de 7.9 verges par portée, il est clair qu’il est capable de produire des gros jeux. Je crois que Michel peut être un bon 3 down back même si Georgia ne lui lançait pas le ballon souvent.

Prédiction : Moitié de 2eme ronde.

#4 Rashaad Penny-San Diego State-5’11 220 lbs

Statistiques 2017 : 289 portées, 2248 verges, 23 touchés
Performance du combine : 4.46 secondes au 40 verges, 32.5 pouces au saut vertical

Je ne vois pas ce joueur dans plusieurs top 5 et j’ai vraiment de la difficulté à comprendre pourquoi. C’est peut-être qu’il joue pour une petite école mais à chaque fois que je le vois, il fait des gros jeux pour une équipe qui n’a pas beaucoup de talent autour de lui. Sa vision est excellente et il est constamment en mesure de tomber par en avant et gagner 2 à 3 verges additionnelles. Il n’hésite pas à prendre une décision et il possède la vitesse pour effectuer le long jeu. Quoi que ses statistiques par la passe ne soient pas impressionnantes, il a démontré au Senior Bowl qu’il en mesure d’être compétent. Je crois que beaucoup de porteurs seront pris avant lui mais les équipes qui le sous-estiment regretteront leur choix. On peut penser à Kareem Hunt ou Alvin Kamara l’année dernière. Sa protection de passe est le point qu’il doit améliorer s’il veut devenir élite.

Prédiction : Fin 3ème ronde

#5 Royce Freeman-Oregon-5’11 229 lbs

Statistiques 2017 : 244 portées, 1475 verges, 16 touchés

Performance du combine : 4.54 secondes au 40 verges, 34 pouces au saut vertical

Il me rappelle beaucoup Jonathan Stewart avec un style physique et compact. Il a maintenu une moyenne de 6 verges par portée au cours de sa carrière et a été productif pendant 4 années. Il ne fera pas écarquillé des yeux avec sa vitesse ou des jeux incroyables mais il fait le travail et est très complet. Encore une fois, je ne serai pas surpris de voir Ronald Jones ou Nick Chubb pris avant lui mais je crois qu’il est meilleur que ces joueurs. Ce sera à une équipe de trouver le meilleur temps pour le sélectionner et avoir une bonne valeur.

Prédiction: 3ème-4ème ronde