En ce début de saison NCAA 2019, il est difficile de s’y retrouver avec autant de joueurs dans autant d’équipes. Le classique top 25 permet d’établir les forces en présences et essayer de prévoir un peu l’avenir de cette saison. Pour la première partie, on s’attarde aux positions #18 à 25. Pour chaque équipe de mon top 25 personnel, je vous présenterai un ou deux joueurs sur qui vous pourrez porter plus attention. Je tenterai d’éviter les choix assez évidents comme les Trevor Lawrence et Tua Tagavailoa afin de vous faire découvrir un excellent joueur qui n’est peut être pas autant sous les projecteurs mais qu’on pourrait voir avoir un rôle important cette année et dans les prochaines années dans la NFL.

#18 Penn State

C’est la fin de l’ère Trace McSorley chez Penn State. L’exceptionnel quart-arrière a réécris le livre de records lors de ses quat1200px-Penn_State_Nittany_Lions_logo.svgre saisons. Ce sera au joueur de deuxième année Sean Clifford de prendre les commandes. Miles Sanders est également parti donc il y aura un nouveau visage dans le champ arrière. Penn State a été très compétitif dans les dernières années mais il faudra s’attendre à une certaine régression dans leur division très difficile. James Franklin demeure un excellent coach et tentera de tirer le maximum de ses jeunes joueurs.

K.J. Hamler-WR-#1-5’9, 165 lbs

Ce rapide receveur de deuxième année en a mis plein la vue aux défensives en 2018 avec de très longs jeux. Il sera appelé à prendre un rôle plus important en 2019 alors que les vétérans de l’offensive ont quitté. Il rappelle Marquise Brown donc il sera à surveiller.

Yetur Gross-Matos-EDGE-#99-6’5, 264 lbs

Gross-Matos a été suspendu pour l’été (si cela a un impact, je n’en suis pas certain) et doit être une pièce maitresse de la défensive des Nittany Lions. Considéré comme un potentiel choix top 10 dans leCFOFJEZC45AARDW7VZN2NA5VSM prochain repêchage, il a obtenu 20 plaqués pour perte la saison dernière.

 

 

 

#19 Auburnauburn_football

Les Tigers de Auburn ont connu une saison de 8-5 la saison dernière ce qui n’est pas à la hauteur de la réputation de l’équipe. L’entraîneur chef Gus Malzahn sens peut-être son siège se réchauffer. Je ne vois pas vraiment comment l’équipe pourra vraiment faire mieux en 2019 avec une offensive encore plutôt anonyme.

Derrick Brown-DT-#5-6’5, 318 lbs

Brown aurait pu se déclarer éligible pour le repêchage de 2019 mais a décidé de revenir pour sa dernière saison à Auburn et c’est une très mauvais nouvelle pour tous les quarts-arrières et porteurs de ballons de la SEC. Brown est un spécimen athlétique93bffd63-17fc-48e4-a095-96e364593bc8-jc_2018auburn_48 avec la capacité d’être efficace autant contre le sol qu’en mettant de la pression sur le quart. Il utilise très bien ses mains et possède une vitesse surprenante pour son poids. Il pourrait voir son nom appelé très tôt dans le prochain repêchage qui possède moins de talent à sa position que le dernier qui était exceptionnel avec Quinnen Williams et Ed Oliver.

 

#20 Washington State5961_washington_state_cougars-alternate-1995

Les Cougars de Mike Leach ont surpris beaucoup de gens l’année dernière avec une fiche de 11-2. Après avoir lu le livre The System (merci à Marc-André Brochu), je réalise que Leach est un vrai génie offensif. Après le départ de Gardner Minshew, ce sera le transfert Gage Grubrud (autre candidat pour meilleur nom de l’année) qui tentera de mener les Cougs à bon port. C’est une équipe avec beaucoup de questions mais la qualité de l’entraîneur chef m’inspire confiance et Washington State sera un adversaire coriace cette année.

#21 Syracusesyracuse_football

Forts d’une saison de 10-3, le Orange a de hautes attentes pour 2019. L’équipe qui a passé très proche battre Clemson l’année dernière a de bonnes raisons d’être positif. Le départ du solide QB Eric Dungey pourrait faire mal mais la ligne offensive est mature donc le nouveau partant, Tommy Devito aura du support. Sean Riley et Alton Robinson ont connu de bonnes saisons 2018 et tenteront d’améliorer leurs performances.Robinson1

Sean Riley-WR-#1-5’8, 170 lbs : 64 attrapés, 756 verges, 3 touchés

Alton Robinson-DE-#94-6’4, 260 lbs : 10 sacks

 

 

#22 Nebraska

Deuxième saison pour l’entrindexaîneur Scott Frost et après un départ de 0-6, les Cornhuskers ont réussi à gagner 4 matchs en 2018. Certains prédisent Nebraska comme gagnant de leur division. Je suis un peu moins optimiste car il manque encore quelques morceaux. Je crois qu’ils participeront à un bowl par contre et seront plaisants à voir jouer, notamment grâce au joueur mentionné plus bas.

Adrian Martinez-QB-#2-6’2, 225 lbs5be0846c28c98.image

Le jeune quart a connu des moments difficiles la saison dernière mais a démontré une ténacité exemplaire et a mené son équipe vers la victoire. Martinez est un très bon athlète qui peut utiliser ses jambes pour faire mal à une défensive commen en témoigne ses 8 touchés par la course l’année dernière. Avec de l’expérience, il prendra de meilleures décisions. Il est une des vedettes montantes de la NCAA.

#23 Northwestern

Les Wildcats ont surpris beaucoup de gens en atteignant la finale de la Big Ten eb733681aad3e73992c1ed0895303cc38t ont offert une belle performance contre Ohio State. Le coach Pat Fitzgerald semble très respecté par ses joueurs et cela parait avec leur intensité sur le terrain. Il serait optimiste de les voir encore au sommet de leur division mais ils seront encore dans la course. Cette division est très serré et il y à 4 équipes qui peuvent aspirer à la victoire. Le très bon quart Clayton Thorson doit être remplacé et ce sera un joueur de deuxième année, Hunter Johnson, qui aura la difficile tâche.

Paddy Fisher-ILB-#42PaddyFisher_2018_nusports_1-6’4, 246 lbs

Fisher est un exemple de constance. À 6’4, il possède le physique pour couvrir beaucoup de terrain. Ses 277 plaqués en deux ans sont preuves de ses qualités de plaqueur. Il mènera la défensive de Northwestern et sera un prospect intéressant pour la NFL.

#24 West Virginia

Les Mountaineers étaient dans le plus chaud de la lutte pour la Big 12 l’année dernière mais ont terminé 3ème derrière Oklahoma et Texas. Menés par Will 994px-West_Virginia_Mountaineers_logo.svgGrier, David Sills et Gary Jennings, l’offensive était très productive. Il sera intéressant de voir qui remplacera ces très bons joueurs.

Austin Kendall-QB-#12-6’2, 221 lbs

Kendall a eu le malheur d’essayer de jouer à Oklahoma. Il a vu Baker Mayfield, Kyler Murray et Jalen Hurts tous se pointer et prendre la place de partant. Pour sa dernière saison, Kendall a donc décidé d’aller à une école en grand besoin de3jCPLm0x_400x400 quart-arrière. Kendall était hautement recruté mais n’a lancé que 39 passes dans ses 3 années. Difficile de savoir à quoi s’attendre mais West Virginia a l’habitude de montrer des offensives productives donc ce devrait être excitant à voir aller.

 

 

#25 TCUindex

Gary Patterson est une légende et ses Horned Frogs sont toujours solides. Ils devraient être dans la lutte pour la Big 12 mais on ne sent pas qu’ils ont le talent de Oklahoma ou Texas. Les attentes sont basses et c’est peut-être ce qui motivera cette troupe à surpasser les prédictions.

Jaelen Reagor-WR-#1-5’11, 185 lbs

Pro Football Focus ont déjà commencé à parler de ce joueur commemaxresdefault un des meilleurs receveurs de la classe. La qualité de ses tracés et sa vitesse sont élites. À ses deux premières saisons, il a accumulé 17 touchés et 1637 verges. Il sera à surveiller dans une Big 12 où les points abondent.