#1 Los Angeles Rams

Ce sera un Superbowl hangover pour les Rams. Gurley a des problèmes de genoux et les Patriots ont démontré comment contrer l’attaque dévastatrice de Sean McVay. Les attentes sont simplement trop grandes pour le manque d’expérience de cette jeune équipe. Le remède pour ce hangover? Une division assez faible et beaucoup trop de talent sur l’alignement. Même à 80% de leur puissance, Los Angeles terminerait premier de la NFC West.

#2 San Francisco 49ers

Le retour de l’enfant prodige! Cette fois-ci, Jimmy G est encore mieux entougaropolloré qu’avant sa blessure (et non, je ne parle pas de la pornstar!). Les niners ont beaucoup de profondeur au poste de receveur ainsi qu’au poste de porteur et le reste de l’équipe est aussi très décent. Garoppolo devrait être en mesure de tirer profit de ces outils. Les attentes sont grandes pour San-Francisco, mais je crois qu’ils les atteindront.

#3 Seattle Seahawks

On connait la philosophie défensive des Seahawks. Ils sont à se reconstruire un « Legion of Boom jr. ». Ce n’est pas une mauvaise idée, mais en se faisant, ils négligent leur offensive. La perte de Doug Baldwin est énorme, ils seront à même de constater qu’ils doivent fournir des armes à Russell Wilson. Seattle rattera les éliminatoires pour seulement la deuxième fois depuis qu’ils ont repêché leur quart-arrière étoile.

#4 Arizona Cardinals

« Kingsbury le sauveur! » « Son offensive exécutera 90 jeux par match! » Malheureusement, il se frottera à des équipes beaucoup plus complètes et plus expérimentées que la sienne. Pete Carroll, Mike Shanahan et Sean McVay en ont vu beaucoup! Par exemple; ils ont tous affronté Bill Belichick au SuperBowl. Ce sera une année difficile, mais de passer de la pire offensive de la ligue au duo Kingsbury/Murray sera un vent de fraîcheur en Arizona.