Retour sur la première ronde du repêchage 2019

La première ronde du repêchage de la NFL est dans les livres. Comme d’habitude, les surprises ont été nombreuses. Il y a plusieurs sélections que j’adore et quelques une qui me laissent plutôt perplexe. Je vous offre mon opinion sur différents sujets en attendant la deuxième et troisième ronde.

La tendance la plus surprenante de la première ronde : Seulement un demi de coin sélectionné

Selon Pro Football Focus, demi de coin est la deuxième position qui a le plus de valeur après quart-arrière. J’aime la classe de cette année mais Deandre Baker a été le seul joueur de cette position sélectionné en première ronde. Il faut croire que les équipes ne sont pas aussi enchanté avec les Byron Murphy et Greedy Williams. Il est très possible que les Cardinals en sélectionnent un à la position 33 et il y aura une séquence de plusieurs demis de coin pris en deuxième ronde. Il y a beaucoup de valeur à cette position en deuxième ronde. Même chose du côté des receveurs alors que D.K. Metcalf, A.J. Brown sont encore disponible.

Les choix qui ont le plus de valeur

Ce sont des choix que des équipes ont fait sans avoir à échanger trop pour obtenir un joueur qui est parfait pour eux. Ces équipes ont profité d’une chute d’un bon joueur pour faire une très bonne affaire avec les ressources disponibles.

#15-Dwayne Haskins, QB, Redskins

Il y avait plusieurs rumeurs que Washington allait monter dans le repêchage pour aller chercher le quart-arrière de leur choix et on croyait que c’était Dwayne Haskins. Finalement, ils ont pu rester à 15 et quand même avoir leur homme. Si Haskins se développe comme un partant de qualité, la valeur de ce choix sera monstrueuse. Haskins excelle dans une pochette ‘’clean’’ et la ligne offensive des Skins, lorsqu’elle est en santé, est excellente.

#28-Jerry Tillery, DT, Chargers

Avec Derwin James qui glisse jusqu’à eux l’année dernière, les Chargers se voit encore chanceux de sélectionner un joueur de grande qualité dans la fin de la première ronde. Tillery rendra la vie de Melvin Ingram et Joey Bosa encore plus facile.

#7-Josh Allen, OLB, Jaguars

Avec le choix de Clelin Ferrell par les Raiders au #4, les Jaguars doivent se considérer très chanceux. Le plafond de Allen est énorme et il était vu comme un choix top 5 assuré. Le retrouver au #7 est une belle surprise. La défensive des Jags devrait reprendre un peu de mordant qu’elle a perdu l’année dernière.

Les choix avec le moins de valeur

À l’inverse, ces choix ont couté trop cher à mes yeux. Le joueur aurait pu être sélectionné plus loin ou il y aurait eu une meilleure option à cette position.

#10-Devin Bush, LB, Steelers

Pittsburgh a donné beaucoup pour passer de 20 à 10 pour aller chercher Bush. Je sais que la différence entre Bush et le prochain secondeur est très significative. Mais donner des choix pour sélectionner un secondeur intérieur manque de valeur à mes yeux. C’est un reach important pour un besoin à une position qui a peu d’impact.

#23-Tytus Howard, OT, Texans

Les Eagles ont sauté devant Houston pour prendre Andre Dillard. Je ne sais pas si cette sélection a été prise en panique mais Howard était loin  d’être vu comme un choix de première ronde. Surtout pas avant Dalton Risner, Jawaan Taylor ou Cody Ford. Il est un projet et pourrait prendre beaucoup de temps avant d’être prêt à jouer. Les Texans misent gros sur un joueur incertain.

#29-L.J. Collier, DE, Seahawks

Avec leur échange de Frank Clark, Seattle se retrouvait avec un choix de plus en première ronde. On les voyait bien sur essayer de remplacer Clark avec un ailier défensif. C’est ce qu’ils ont fait mais leur choix ne m’enchante pas. Collier est solide mais pas nécéssairement un joueur de première ronde. Un joueur comme Zach Allen de Boston College m’aurait bien plus. Chase Winovich et Jaylon Ferguson sont aussi des experts pour mettre de la pression sur le quart.

Le choix le plus surprenant

#6 Daniel Jones-QB, Giants

On savait que les Giants voulaient un quart-arrière même si Dave Gettleman tentait de cacher son jeu. Aux yeux de plusieurs, si Dwayne Haskins était disponible, c’était un choix évident. Il y avait des échos que Daniel Jones était leur homme par contre. Jones n’a pas été productif à Duke et même s’il possède des traits prototypes, il n’a pas mis ces capacités à bon escient. Au #6, les Giants auraient pu avoir Josh Allen et possiblement avoir Jones au #17. C’est un gros risque que les Giants prennent avec un quart arrière de développement. Ils ont dit qu’ils pourraient utiliser la stratégie des Packers et asseoir Jones pendant 3 ans. Laisser votre 6ème choix sur le banc pendant 3 ans? Êtes-vous sérieux? Les Giants ne semblent pas avoir une direction depuis quelques années. C’est inquiétant.

Mon choix préféré

#11-Jonah Williams, OT, Bengals

Étant un ancien joueur de ligne, j’affectionne particulièrement les gros bonhommes. Cincinnati aurait pu prendre un quart-arrière ou essayer de monter pour Devin Bush. Plutôt, ils sont restés tranquille et ont sélectionné le meilleur bloqueur offensif du repêchage. La ligne se solidifie et c’était définitivement un besoin pour eux. Les choix les moins sexy sont souvent les meilleurs.

Un commentaire sur “Retour sur la première ronde du repêchage 2019

  1. Excellente analyse, Les Bengals qui repêchent bien, les Eagles qui ont fait le bond opportunt et les Browns qui ont donné le #17 pour OBJ et voir les Giants partir avec Jones et Lawrence… C’est le monde à l’envers. Vivement la suite ce soir !!!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :