On a eu plusieurs belles performances cette semaine. Miles Sanders de Penn State a couru pour 200 verges et 3 touchés. Dwayne Haskins a eu 300 verges par la passe et 5 touchés en une demie. Je retiens deux joueurs en offensives et un en défensive en cette quatrième semaine d’action. Encore une fois, je mets l’accent sur des joueurs qui ont aidé leur équipe dans une victoire surprenante ou impressionnante.

Offensive

Benny Snell-RB-Kentucky 5’11, 223 lbs

Statistiques: 25 portées, 165 verges, 4 touchés

benny snell

Kentucky est une grosse surprise depuis le début de l’année et Snell est une des causes de ce récent succès. Il est bien bâti et possède une bonne vision du jeu. Il ne démontre pas une vitesse incroyable ni la capacité à attraper le ballon du champ arrière mais il est solide à l’intérieur de la boîte défensive.

Mackenzie Milton-QB-UCF 5’11 185 lbs

Statistiques vs Florida Atlantic :21/32 306 verges, 3 touchés, 13 portés, 81 verges, 3 touchés

mackenzie milton

Milton est un des quarts les plus sous-estimés de la NCAA. Il est clair qu’il n’a pas un physique NFL mais il est tout simplement un gagnant. Il possède une excellente mobilité et vision du jeu. Il est toujours en mesure de faire la bonne lecture et devenir un coureur si la situation se présente. Les Knights de UCF ont maintenant gagner 16 matchs d’affilé et Milton est le leader incontesté de cette équipe. Même avec le départ de Scott Frost, il n’y a eu aucune baisse de régime. Difficile de prévoir son futur NFL avec son gabarit mais avec Baker Mayfield qui s’apprête à prendre la NFL d’assaut, il aura peut-être sa chance.

Défensive

Brandon Jones-DB-Texas 6’0 205 lbs

Statistiques vs TCU : 10 plaqués, 1 interception, 1 échappé recouvert

brandon jones

La défensive de Texas a connu un fort match contre TCU afin de causer la surprise. Brandon Jones a été une des forces majeures de ce résultat. Un demi défensif assez robuste, il a été impliqué dans plusieurs jeux clés qui ont permis aux Longhorns de gagner une des parties les plus importantes dans les dernières années pour une université qui a connu des ratés récemment. Avec cette victoire, Texas est de retour dans la conversation des bonnes équipes de la NCAA. L’avenir est prometteur pour cette jeune équipe.