La Big Ten place 5 équipes dans le top 15 pré-saison. Il va sans dire que la conférence est très compétitive. Par contre, aucune équipe n’a réussi à se placer dans le College Football Playoff l’année dernière. Est-ce qu’une équipe pourra survivre à un horaire très difficile et sortir de la conférence?

Division East 

La division de la mort comme j’aime bien l’appeler. 4 équipes peuvent aspirer au championnat de conférence. Ohio State part favori mais Penn State, Michigan State et Michigan sont juste en arrière. Les Buckeyes devront faire sans leur entraîneur chef Urban Meyer pour les trois premières semaines suite à sa suspension en lien avec les très médiatisé scandale de l’ancien coach des receveurs, Zach Smith. Ohio State a l’équipe la plus talentueuse mais ce manque de leadership se fera peut-être ressentir lors de la 3ème semaine contre TCU. Penn State ont perdu de gros morceaux en offensives en Saquon Barkley et Mike Gesicki. Trace McSorley demeure et sera le général incontesté de l’offensive. La défensive perd aussi des gros morceaux et la première semaine contre Appalachian State a démontré des faiblesses qu’il faudra améliorer rapidement. Michigan State a également eu la frousse contre Utah State en leur accordant 31 points. Ici aussi il faudra améliorer les choses. Le quart-arrière Brian Lewerke est le classique Michigan State. Rien ne saute mais fait un bon travail comme un Kirk Cousins ou Conor Cook, deux anciens.  Finalement, les problèmes de Michigan se poursuivent alors que les Wolverines échappent leur match d’ouverture contre Notre Dame. C’était un gros défi mais l’offensive ne s’est pas présenté malgré l’arrivée du nouveau quart Shea Patterson. On se demande si le siège de Jim Harbaugh se réchauffe de plus en plus. La défensive est élite mais ne peut gagner des matchs à elle seule.

Division West

Cette division est un peu moins contingentée avec Wisconsin qui se démarque depuis quelques années. Cette année ne sera pas différente alors que les Badgers amène une des meilleures lignes offensives accompagnée du porteur sensation Jonathan Taylor. La seule chose qui empêchera Wisconsin de remporter le championnat de conférence sera leur quart-arrière. Alex Hornibrook devra élever son niveau de jeu afin de permettre au jeu au sol d’avoir plus d’opportunités. Du côté de Nebraska, l’arrivée de l’ancien coach de UCF, Scott Frost, amène beaucoup d’optimisme. Il faudra être patient car Nebraska n’a pas une équipe prête à gagner maintenant. On s’attend quand même à une équipe améliorée comparer à l’année dernière. Iowa demeure un match difficile sur la route alors que les Hawkeyes semblent toujours avoir le don de donner du mal aux bonnes équipes qui viennent les visiter.

Prévision des finalistes champions de conférence : Ohio State vs Wisconsin

Gagnant : Wisconsin

Joueur offensif de l’année : Trace McSorley-QB-Penn State

McSorley aura la chance de mettre l’offensive sur ses épaules. Il est capable de courir ainsi que de passer. Ses statistiques seront monstrueuses.

Joueur défensif de l’année : Nick Bosa-DE-Ohio State

Le frère de Joey est aussi bon sinon meilleur. Impossible à bloquer en 1 contre 1, il a déjà enregistré deux sacks, deux échappés recouvrés ainsi qu’un touché défensif. Une vraie terreur pour n’importe quel quart-arrière qui affronte les Buckeyes.