La Pac-12 est une conférence très intéressante car elle est probablement celle où il existe le plus de parité. Les départs de Sam Darnold et Josh Rosen ont laissé la place à de nouvelles vedettes. Il sera intéressant de voir qui ressort du lot et tentera de mener son équipe au College Football Playoff.

Division Sud

Il est très difficile de prévoir quelle équipe de cette division possède les meilleures chances de l’emporter. USC s’en remet au freshman J.T. Daniels pour mener son offensive. Daniels a décidé de graduer un an plus tôt du secondaire pour faire le saut dans la NCAA. On parle donc d’un joueur intelligent et organisé. USC doit remplacer beaucoup de talent en offensive mais le recrutement des dernières années semble être en mesure de remplir les trous. Chip Kelly fait son grand retour dans la NCAA cette fois avec UCLA. Il sera intéressant de voir le temps que ça prendra pour que son fameux style hurry-up prenne forme. Il n’a probablement pas tous les éléments idéaux pour son offensive parfaite encore en place. UCLA sera à surveiller dans les prochaines années si Kelly répète ses exploits d’antan. Le quart-arrière d’Arizona Khalil Tate est sorti de nulle part l’année dernière et a mis les défensives en alertes. En tant que coureur, il est très dangereux. Kevin Sumlin s’amène à Arizona et a déjà eu du succès avec un quart mobile en la personne de Johnny Manziel. Sera-t-il en mesure d’avoir le même succès à Arizona? Finalement, Utah passe sous le radar mais sera peut-être la surprise de la division. Les Utes s’amène avec une équipe expérimentée qui ne présente rien qui saute aux yeux mais très peu de faiblesses également. Une équipe complète qui pourrait brouiller les cartes.

Division Nord

Washington s’amène favori dans la division et la conférence. Les Huskies présentent le plus de talent aux positions importantes. Jake Browning est un quart d’expérience et prends de bonnes décisions. En défensive, une tertiaire élite est menée par Taylor Rapp, un demi de sureté qui sera repêché haut dans le prochain repêchage. Stanford semble être l’équipe qui pourra détrôner Washington. Le finaliste Heisman Bryce Love s’amène avec l’intention d’en mettre plein la vue. Sa vision et sa vitesse sont exceptionnels et sa ligne offensive est compétente. Le receveur J.J. Arcega Whiteside sera également à surveiller, il est bien coté par Pro Football Focus. Finalement, Oregon semble vouloir ressortir leur fougue des années 2010-2015 et se remettre à donner des maux de têtes aux défensives adverses. Leur premier match de l’année a démontré une offensive explosive et bien rôdée. Il sera intéressant de voir si le rythme pourra être maintenu toute l’année. Le quart-arrière Justin Herbert sera à surveiller alors qu’il tentera de convaincre une équipe NFL se son talent.

Prédiction des finalistes de championnat de conférence : Washington vs Utah

Champion : Washington

Joueur offensif de l’année : Justin Herbert-QB-Oregon

Le grand quart-arrière est la pièce maîtresse de l’offensive des Ducks. Il est athlétique et possède la force et la précision pour placer le ballon au bon endroit. Oregon n’ont pas eu de meilleur quart-arrière depuis Marcus Mariota. Si Herbert reste en santé, il sera difficile à arrêter.

Joueur défensif de l’année : Cameron Smith-LB-USC

Le joueur de dernière année ne sera peut-être pas dans les plus hauts classements du prochain repêchage mais il est très productif. USC aura besoin de lui pour combler la perte de quelques partants de qualité à la NFL