La saison NCAA 2018-2019 a débuté en fin de semaine avec des matchs plutôt insignifiants. Par contre, samedi prochain, on passe aux choses sérieuses avec toutes les équipes en actions. Je vous offrirai un aperçu de chaque conférence du Power 5 avec les équipes et joueurs sur qui porter un œil attentionné. Aujourd’hui, on débute avec la Atlantic Coast Conference. Cette division demeure compétitive mais on observe moins de parité que par les années précédentes avec deux équipes dominantes qui émergent: Clemson et Miami. Florida State pourrait venir brouiller les cartes mais devra connaître un fort début de saison.

Division Atlantic

Clemson se classe deuxième au pays dans le classement pré-saison et pour cause. L’équipe toute en orange possède une des lignes défensives les plus dominantes de la dernière décennie. Christian Wilkins et Clelin Ferrell ont surpris en mars dernier alors qu’ils ne se sont pas déclarés éligibles pour le repêchage 2018. Clemson revient donc avec ses quatre partants et ils pourraient tous être sélectionnés en première ou deuxième ronde l’année prochaine. Du côté offensif, je me permets une prédiction audacieuse et j’anticipe que le quart-arrière Kelly Bryant sera remplacé en cours de saison par le talentueux freshman Trevor Lawrence. Sa capacité à lancer le ballon de façon verticale donnera une meilleure chance aux Tigers de battre Alabama dans le College Football Playoff. Gardez un œil sur le porteur Travis Etienne, il est extrêmement explosif et pourrait avoir un rôle majeur dans l’offensive de Clemson

Je ne vois pas vraiment de compétition à la couronne de Clemson dans cette division. Florida State a du talent comme toujours mais il faudra qu’ils retrouvent leur synchronisme et leur discipline après une année difficile. Le nouvel entraîneur Willie Taggart a du pain sur la planche. Le porteur de ballon Cam Akers devra être la vedette de l’offensive. Lousville ont perdu Lamar Jackson et seront en mode reconstruction. Ils débutent la saison contre Alabama donc ils seront mis à l’épreuve très rapidement. North Carolina State possède un quart-arrière qui est dans la conversation pour être le meilleur de la prochaine classe au repêchage. Ryan Finley est un quart-arrière prototype avec des attributs recherchés dans la NFL. Cette saison sera déterminante pour son futur NFL.

Division Coastal

Les Hurricanes de Miami sont sortis un peu de nulle part l’année dernière et était classés quatrième au pays pendant quelques semaines. La défaite contre Clemson en championnat de conférence les a ramenés sur terre mais l’équipe semble progresser de belle façon grâce à l’entraîneur Mark Richt. Je les vois comme la seule menace à Clemson dans la conférence. En offensive, le jeune quart Malik Rosier devra progresser et prendre de meilleures décisions. En défensive, la ‘’turnover chain’’ fera son retour avec le demi de sureté Jaquan Johnson en tête de l’unité. La confiance semble être de retour à The U et c’est tant mieux.

La principale menace aux Canes est Virginia Tech. Les Hokies ont eu une saison morte plutôt tumultueuse avec des suspensions et des joueurs renvoyés de l’équipe. Le quart-arrière de deuxième année Josh Jackson a connu une forte saison en 2017 et tentera de poursuivre sur sa lancée. Florida State reçoit Virginia Tech en ouverture de rideau donc nous serons informé rapidement sur les capacités des Hokies.

Joueur offensif de l’année : AJ Dillon, RB, Boston College

Le porteur de deuxième année a connu une saison freshman du tonnerre avec 1589 verges et 14 touchés. On dit qu’il s’est dédié à avoir une meilleure alimentation et une meilleure endurance. Boston College n’a pas une tonne de talent autour de lui mais il semble être en mesure de porter l’équipe sur ses épaules.

Joueur défensif de l’année : Clelin Ferrell, DE, Clemson

Comme mentioné plus haut, Clemson abonde de talent sur la ligne défensive. Ferell se démarquera du lot et totalisera plus de 10 sacks.

Match de championnat : Miami vs Clemson

Champion de conférence : Clemson