C’est bien beau les choix de première ronde et les stars de la NCAA. Par contre, une équipe de football c’est 53 joueurs habillés à chaque match. Ça prend donc de la profondeur pour avoir une équipe gagnante. La meilleure façon d’accomplir cette tâche est de sélectionner des joueurs dans les rondes plus tard qui pourront contribuer sur les unités spéciales et éventuellement remplacer nos joueurs étoiles avec un bon processus de développement. On n’a qu’à prendre comme exemple Priest Holmes, Wes Welker, Antonio Gates, Tony Romo et le bon vieux Kurt Warner. Ces joueurs n’ont même pas été repêchés et ont eu un impact important avec leur équipe. Cette année, les Eagles ont trouvé un bijou avec Corey Clement, un autre joueur non repêché. Il est donc important pour les équipes de la NFL de faire leurs recherches sur les joueurs moins connus. Parfois, des blessures ont ralenti un excellent joueur. Peut-être qu’il y avait un problème de ‘’fit’’ avec le système et un porteur de ballon n’avait pas autant d’opportunités. Il peut y avoir une panoplie de raisons pourquoi un excellent joueur de ne se fait pas repêcher dans les premières rondes. Par contre, c’est avec ces bijoux cachés que l’on forme une équipe de championnat. Aujourd’hui, je vous propose un joueur à chaque position du prochain repêchage qui sera sûrement sélectionné à la 3ème journée mais dont vous verrez peut-être le nom apparaître dans un Pro Bowl dans quelques années.

Quart–arrière : Mike White-Western Kentucky-6’4, 225 lbs

Mike White est tombé sur mon radar lors du Senior Bowl. Il a démontré de très belles qualités de passeur NFL lors du match. Il reste grand dans la pochette et semble faire une belle progression de lecture de couverture. Il possède le physique désiré et semble assez solide pour prendre des coups. Il a commencé sa carrière à South Florida pour ensuite transférer à Western Kentucky. Il a connu deux très bonnes saisons 2016-2017 avec 8540 verges combiné ainsi que 63 touchés pour seulement 15 interceptions. Ne soyez pas surpris de voir les Patriots le sélectionner. Il pourrait être vu comme le successeur de Tom Brady.

Porteur de ballon : Mark Walton-Miami-5’10, 188 lbs

Quand on parle de blessures qui peuvent faire descendre un joueur, Walton est un excellent exemple. En 2017, il avait une moyenne de 7.6 verges par portée et 428 verges avant de se blesser à la cheville mettant fin à sa saison. Miami aurait certainement bénéficié de son aide lors de leurs parties contre Clemson et Wisconsin. À 188 livres, il n’est pas un porteur qui aura 25 portées par match mais il est assez bon comme receveur et possède une agilité impressionnante. Une équipe comme les Steelers qui ont des inquiétudes de contrat avec LeVeon Bell pourrait être intéressé à une option à bas prix.

Receveur de passes : Allen Lazard-Iowa State-6’5, 227 lbs

Lazard est un receveur format géant qui a quand même démontré une bonne vitesse avec un 4.56 secondes au 40 verges au combine du mois dernier. Il a connu deux saisons de 1000 verges en 2016-2017 et a inscrit 17 touchés au cours de ses deux dernières saisons. Il est très efficace à la porte des buts avec la capacité d’aller chercher le ballon à son plus haut point. Il devra sûrement travailler sur ses tracés au prochain niveau mais Lazard possède un vrai potentiel dans une ligue qui aime exploiter les ‘’mismatch’’ contre de petits demis de coin. Je verrais bien une équipe comme les Giants en manque de receveurs physiques ajouter une arme à leur offensive déficiente.

Ailier rapproché : Ryan Izzo-Florida State-6’5, 250 lbs

Dans une ligue en manque d’ailiers rapprochés capables de bloquer, Izzo peut offrir une belle option de fin de repêchage. Il peut faire penser à un Brent Celek avec une bonne technique mais des mais assez sûres pour être utilisé à l’intérieur de la ligne de 20. Il a accumulé trois touchés la saison dernière avec les Seminoles. Les Seahawks ont perdu Jimmy Graham et Luke Wilson donc ils seront à la recherche d’ailiers rapprochés qui peuvent contribuer à leur jeu au sol ainsi que par la passe.

Joueur de ligne offensive : Brett Toth-Army-6’6, 305 lbs

Voici un joueur intéressant provenant du programme toujours intriguant qu’est Army. Toth à dominé au East-West Shrine game et possède un jeu de pieds impressionnant. Si vous connaissez Army, le jeu au sol est au centre de leur livre de jeu donc il est prêt à ce niveau et n’a pas mal paru en protection de passe contre des joueur de ligne défensif de haut niveau en 1 contre 1. Le bémol est que ce jeune homme doit compléter deux ans de service militaire avant de se présenter à une équipe NFL. Si ce bémol n’existait pas, on parlerait probablement d’un joueur de 2ème ou 3ème ronde. L’équipe  qui le repêche devra attendre avant de le mettre sur un terrain ce qui lui enlève de la valeur. Néanmoins, c’est un très bon joueur de football qui aidera une équipe qui désire assurer une profondeur dans le futur de sa ligne offensive.

Ailier défensif :Tyquan Lewis-Ohio State-6’3, 265 lbs

Sur la ligne défensive des Buckeyes, difficile de se démarquer avec autant de talent. Ohio State utilise la formule des Eagles avec une rotation constante de leur personnel et cela fonctionne à merveille. Cela a pour cause de mettre certains joueurs dans l’ombre de monstres comme Joey et Nick Bosa. Tyquan Lewis a tout de même réussi 7 sacks du quart l’an dernier et est capable de tenir sa position contre le jeu au sol. Pour l’instant, il est probablement un joueur de rotation mais si d’autres équipes veulent calquer le système des champions en titre du Super Bowl, Lewis serait une belle addition au personnel défensif.

Plaqueur défensif : Nathan Shepard-Fort Hayes State-6’5, 315

On y va un peu ‘’homer’’ avec celui là avec un Ontarien qui a débuté sa carrière universitaire à l’université Simon Fraser. Il a transféré à Fort Hayes State et s’est démarqué assez pour recevoir une invitation au Senior Bowl, un exploit pour un joueur de division 2. Shepard a fait tourner des têtes au combine avec des résultats meilleurs que la moyenne dans la plupart des tests. Il a bien paru dans les exercices de position avec une bonne fluidité de mouvement pour un joueur de 315 livres. Il se retrouve dans le champ arrière régulièrement avec 12.5 plaqués pour perte en 2017. On espère donc le voir avec un gilet NFL la saison prochaine, bonne chance!

Secondeur :Josey Jewell-Iowa-6’1, 235 lbs

La défensive de Iowa était redoutable l’année dernière et le demi de coin Josh Jackson (2ème à sa position) était une des causes. Par contre, on entend beaucoup moins parler de Josey Jewell. Il ne démontre pas les qualités athlétiques d’un Tremaine Edmunds ou Roquan Smith, mais Jewell est ce qu’on appelle un ‘’gamer’’. Il joue plus vite que les autres grâce à ses instincts, quelque chose qui n’apparaît pas dans un gym. J’ai lu des comparaisons à Sean Lee, secondeur étoile des Cowboys. Avec une bonne ligne défensive devant lui, il pourra faire une tonne de plaqués et être en bonne position en couverture de passe. Les Ravens sont en grand besoin de talent défensif, il pourrait être une bonne option.

Demi de coin : Holton Hill-Texas, 6’3, 200 lbs

Hill semble posséder toutes les qualités athlétiques d’un demi de coin pour la NFL de 2018. Par contre, il démontre beaucoup d’indiscipline sur le terrain en couverture. Voilà pourquoi il sera un projet pour une équipe d’entraîneurs. À 6’3, il a le potentiel de bien joueur contre les plus gros receveurs de la ligue. Par contre, il devra apprendre à lire les concepts et réagir plus rapidement. Comme je l’ai mentionné dans mon introduction, c’est avec ces joueurs qu’une équipe se développe. Par contre, ces joueurs ont besoin d’encadrement. C’est là que les meilleures équipes d’entraîneurs se démarquent.

Demi de sureté :Quin Blanding-Virginia-6’2, 215 lbs

Un partant de 4ème année extrêmement productif, Quin a de l’expérience à revendre. En 4 ans, il a totalisé 492 plaqués et 10 interceptions. La raison pourquoi il pourrait être repêché plus tard est son manque de vitesse. Il ne sera peut-être pas en mesure de couvrir des receveurs athlétiques contre des formations à 4 ou 5 receveurs, ce qui est de plus en plus commun. Une équipe devra donc lui trouver une position favorable à ses aptitudes. Néanmoins, on peut être assuré qu’il plaque bien et qu’il a vu beaucoup de terrain. Les Raiders ont besoin de demi défensifs donc ils pourraient en ajouter un productif en fin de repêchage.