La classe des plaqueurs défensifs est excellente cette année. Il y a talent, profondeur et variété. Vita Vea fait penser à Haloti Ngata tandis que Maurice Hurst rapelle Aaron Donald. Il y aura plusieurs partants de qualité à cette position provenant de cette classe.

#1 Vita Vea-Washington- 6’4, 347 lbs

Statistiques 2017 : 43 plaqués, 5.5 plaqués pour perte

Performance du combine : 5,10 secondes au 40 verges, 41 répétitions au bench press

Vea est un des joueurs les plus imposants cette année et est  athlétique pour son poids.  Il jouait sur l’unité de botté de dégagement à Washington, ca vous donne une idée. Vea sera à l’aise comme nose dans une 3-4 ou un technique 1 dans une 4-3 sans problème. Il occupera deux bloqueurs en tout temps et ne se fatiguera pas au courant de la partie. Il devra probablement sortir sur les jeux de passes évidents car il est puissant mais pas incroyablement explosif donc il ne se rendra pas au quart très souvent.

Prédiction : Top 15 pick

#2 Da’ron Payne- Alabama- 6’2, 311 lbs

Statistiques 2017 : 53 plaqués, 1 plaqué pour perte, 1 interception

Performance du combine : 4.95 secondes au 40 verges

Payne s’est illustré lors du College Football Playoff avec deux gros matchs contre des adversaires de qualité. Ses statistiques ne sautent pas aux yeux mais il rendait la vie beaucoup plus facile à ses coéquipiers à Alabama. Il est très compact et ne possède pas beaucoup de gras pour un gars de 310 lbs. Il est capable d’être très bas et est très difficile à repousser.

Prédiction : 2ème moitié de 1ère ronde

#3 Taven Bryan-Florida-6’4, 291 lbs

Statistiques 2017 : 37 plaqués, 6 plaqués pour perte

Performance du combine : 4.98 secondes au 40 verges, 35 pouces au saut vertical

Bryan possède un beau potentiel et c’est pourquoi il est à cette position. Par contre, il va demander du travail dans la salle de film et pendant les pratiques. Il est très athlétique pour un gars de son poids et est capable de dominer avec ses instincts. Par contre, il a tendance à manquer de discipline et ne pas occuper son gap de la bonne façon. Il devra être bien coaché pour développer son plein potentiel.

Prédiction : Fin 1ère ronce

#4 Harrison Phillips- Stanford- 6’4, 307 lbs

Statistiques 2017 : 98 plaqués, 17 plaqués pour perte, 2 échappés forcés

Performance du combine : 42 répétitions au bench press, 5.21 secondes au 40 verges

Quand on parle de productivité, on pense à Harrison Phillips. Il était tout simplement partout sur le terrain pour Stanford. Un peu léger à 307 livres, il compense par une excellente technique et une vision du jeu exceptionnelle. Il n’est pas le plus gros ou plus vite mais il fait la job comme on dit. Un joueur très sûr avec qui on n’aura pas de problème. On a aussi appris qu’il a un passé de lutteur collégial ce qui lui permet de bien utiliser ses jambes pour pousser et baisser son centre de gravité. Son combine lui a également permis de démontrer une force/endurance impressionnante avec le meilleur résultat au bench press toute position confondues.

Prédicition : début de 2ème ronde

#5 Maurice Hurst- Michigan- 6’2, 282 lbs

Statistiques 2017 : 59 plaqués, 13 plaqués pour perte, 1 échappé forcé

Hurst est une version moins bonne d’Aaron Donald. À 282 livres, il est clairement petit pour la position mais on ne le voit jamais en train de se faire brasser. Il est très rapide et mets ses mains à l’intérieur du joueur de ligne et est en mesure de bien travailler sur sa position. Il pourra ajouter de la vitesse à une ligne et être présent sur les trois essais.

Fait à noter, Hurst n’a pu participer au combine dû à une situation médicale découverte lors des examens. Il y aurait une anomalie avec son cœur. Cela ne veut pas dire que son avenir professionnel est compromis car Nick Fairley et Star Lotulelei avait eu le même diagnostic. Cette nouvelle pourrait le faire chuter un peu dans le repêchage par contre.

Prédiction : Début 2ème ronde