Beaucoup d’impondérables sont en jeu lors d’une signature aussi importante. Que ce soit le niveau de confiance des joueurs, la stabilité de l’alignement ou tout simplement l’image de l’équipe en question. Tentons de mettre tout ça de côté et de voir en chiffre si la signature du CH en valait vraiment la peine.

Après analyse statistique, en 2017, vingt neuf gardiens de but se qualifient comme étant des gardiens #1 (ayant jouer plus de 41 parties). Vingt sept de ces gardiens sont signés pour la saison prochaine. Voici différentes moyennes que j’ai pu retirer de l’analyse.

Moyenne des gardiens #1  Carey Price
Pourcentage d’arrêt  .915  .923
Moyenne de buts accordés 2,53 2,23
Parties jouées 57,7 62
Blanchissages 3,7 3
Salaire $4,746,296 10,500,000

Peu importe quel chiffre on observe, nous pouvons clairement prouver que Carey Price est supérieur à la moyenne des gardiens de but #1. À vrai dire, seulement deux gardiens ont mieux performé que lui en 2017 (Bobrovsky et Holtby). Par contre, il ne faut pas oublier qu’aucun autre gardien que Lundqvist ou Price sont payé au-delà de 7,5 millions de dollars. Le salaire de 10,5 millions est astronomique; c’est 2 millions de plus que n’importe quel gardien de la ligue!

Qu’est-ce qui serait arrivé aux Habs si le gardien moyen avait gardé les buts cette saison à la place de Carey Price? Pour l’exercice, je vais choisir le gardien de but ayant les statistiques les plus similaires à la moyenne. Trois gardiens ont un taux d’efficacité égal à la moyenne et ont joué 60 matchs ou plus, soit: Tuukka Rask, Jake Allen et Peter Budaj. Voyons voir leurs statistiques s’ils avaient eu la même charge de travail que Carey.

Jake Allen  Carey Price
Salaire 4,3m 10,5m
Nombre de buts accordés 152 138
Moyenne de buts accordés 2,45 2,23

C’est très sommaire, mais on peut comprendre qu’un gardien #1 moyen dans la ligue nationale accorderait 14 buts de plus que Price sur 62 matchs, ou si vous préférez seulement 0,23 but de plus par match. C’est à peine un but de plus par quatre parties jouées.

Transposons maintenant cette statistique à l’offensive. Pour qu’un joueur puisse offrir la même production que Carey, il devrait générer pour l’équipe un total de 14 buts. Lorsque le contrat de Price entrera en fonction, il y aura une différence de salaire annuel approximative de 5,5 millions de dollars entre Carey et le gardien moyen. Est-ce qu’avec 5,5 millions de dollars le CH serait en mesure de trouver un joueur pouvant être à l’origine de plus de 14 buts par année? Si c’est le cas, les chiffres semblent nous dire que les Canadiens n’ont pas fait une bonne affaire.